Preuves de la noblesse de demoiselle Marie-Anne de Saluces.

Armes de Saluces : D'argent, à un chef d'azur.

Extrait du registre des baptêmes de la paroisse d'Aizecq au diocèse de Poitiers, portant que Marie-Anne, fille de Messire André de Saluces, seigneur d'Aizecq, et de dame Louise Préveraud, sa femme, naquit le 27 et fut baptisée le 29 mars 1702.

Contrat de mariage d'André de Saluces, écuyer, lieutenant dans le régiment de Navarre, et fils de Charles de Saluces, vivant écuyer, seigneur d'Aizecq, et de demoiselle Claire d'Amoncourt, sa femme, accordé avec Demoiselle Louise Préveraud, le 30 janvier 1696. Ce contrat passé devant Brumaud, notaire à Verteuil en Angoumois.

Partage noble des biens de Charles de Saluces, vivant, écuyer, seigneur d'Aizecq, fait le 4 avril 1696 entre André de Saluces, écuyer, capitaine dans le régiment de Navarre, et Pierre de Saluces, son frère, écuyer, demeurant dans la paroisse de Voulême en Poitou. cet acte fait du consentement de demoiselle Claire d'Amoncourt, leur mère et reçu par Brumaud, notaire à Verteuil.

Contrat de mariage de Messire Charles de Saluces, chevalier, seigneur de la Motte, commissaire ordinaire de l'Artillerie, et fils de messire Jean-Louis de Saluces, vivant chevalier, seigneur des Granges, et de dame Blaise Cabaret, sa femme, accordé le premier juillet 1664 avec demoiselle Claire d'Amoncourt, fille d'Evrard d'Amoncourt, vivant écuyer, sieur de la Tour, et de demoiselle Claire Parisot. Ce contrat passé devant Le Vasseur, notaire au Châtelet de Paris.

Vente de la maison noble terre et seigneurie d'Aizecq faite le 24 décembre 1669 par Jean Préveraud, seigneur dudit lieu d'Aizecq à Messire Charles de Saluces, ancien capitaine dans la marine et à demoiselle Claire d'Amoncourt, sa femme. cet acte reçu par Brumaud, notaire à Verteuil.

Source : Preuves de noblesse des filles demoiselles reçues dans la Maison de Saint-Louis, fondée en 1686 et formée par les soins et par la conduite de Madame de Maintenon.