Noël Philippe Penot, né le 2 prairial an II (21 mai 1794), fils de François Xavier Penot, garde général des eaux et forêts de la Charente, se présenta devant le maire, Jean Machenaud, le 17 février 1813 : « signalement dudit Noël Philippe Penot, taille de 1,625 m, cheveux châtain foncé, sourcils idem, nez gros, barbe naissante, visage carré, front couvert, yeux bleus, bouche moyenne, menton rond, teint clair marqué de rousseurs ; lequel sur le consentement de son père, a déclaré s'enrôler volontairement pour servir dans le régiment des flanqueurs de la garde, créé par décret impérial du 4 septembre 1811 et en vertu d'une décision de sa majesté du 23 janvier 1813, promettant de servir avec honneur et fidélité dans ledit corps et de se conformer aux lois et règlements militaires qui lui seront prescrits. Nous, susdit maire de la commune, après avoir fait visiter le susnommé, nous être assuré qu'il est propre au service militaire, qu'il a les qualités requises pour servir dans ledit corps, assuré de sa bonne conduite, de ses bonnes vie et meurs, et qu'il n'appartient pas au service de mer, après lui avoir donné lecture de la loi sur les enrôlements, nous avons reçu son engagement volontaire et lui avons donné expédition du présent, pour se rendre auprès de Monsieur le Capitaine de recrutement à Angoulême, chargé de le diriger sur sa destination. » Noël Philippe Penot n'avait pas atteint 19 ans.

Source : Michel Herbreteau, 1989.