Chancel (Jean-Nestor), général, frère d'un député au Corps Législatif. Naquit à Angoulême le 1er mars 1753. Aspirant surnuméraire à l'Ecole d'artillerie de Strasbourg, 15 juin 1769; passé au service de l'Autriche comme élève du génie, 1er avril 1771; sous-lieutenant, 16 janvier 1774; premier lieutenant de chasseurs, 5 avril 1778; passé au régiment d'infanterie de Preiss, 10 juillet 1779; démissionna du service d'Autriche, 8 mars 1780; sa démission fut acceptée, 9 mai 1780; commissionné capitaine d'infanterie au service de la France, 5 avril 1780; capitaine adjoint aux aide-maréchaux des logis de l'armée, 1er décembre 1784; lieutenant-colonel, 1er avril 1791; adjudant général colonel employé dans la 4e division militaire (Nancy) le 2 juin 1791; à l'armée du Nord, 1792; servit à la prise de Courtrai, 18 juin 1792; puis fut nommé chef d'état-major de Dillon au camp de Pont-sur-Sambre; nommé provisoirement maréchal de camp, 21 octobre 1792; confirmé général de brigade par le conseil provisoire exécutif, 3 février 1793; commandant la réserve à l'armée du Nord en mars 1793; puis employé à la division du duc de Chartres, mars 1793; commandant à Condé, 6 avril 1793; capitula le 15 juillet; général de division, 11 septembre 1793; commandant la division de Maubeuge sous Gudin, 13 septembre; commandant en 2e le camp retranché de Maubeuge, 17 septembre; fut suspendu de ses fonctions pour son inaction à Maubeuge lors de la bataille de Wattignies, 22 octobre 1793; arrêté et détenu à Arras puis envoyé à Paris le 6 janvier 1794, en vertu d'un décret d'accusation du 29 décembre 1793. Interrogé par le tribunal révolutionnaire, 10 février 1794, il fut condamné à mort et décapité à Paris avec O'Moran et Davaine, 6 mars 1794.

Chazeau-Duteil (Jacques), général, né à Saint-Maurice-les-Lions (Charente) le 3 février 1748, mort à Leyde (Hollande) le 22 juillet 1812. Gendarme dans la compagnie écossaise du 14 mars 1765 au 20 mai 1782; capitaine de fusiliers dans les volontaires de Luxembourg, 2 juin 178; licencié avec le corps en 1789; capitaine au 29e d'infanterie, 12 janvier 1792; lieutenant-colonel au 99e d'infanterie, 25 août 1792; adjudant général lieutenant-colonel employé à la 17' division militaire à Paris, 7 septembre 1792; commandant amovible d'Ardres, 29 août 1794; commandant temporaire à Boulogne-sur-Mer, 23 octobre 1794; adjudant général chef de brigade, 12 mai 1795; compris en cette qualité dans le travail d'organisation des états-majors du 13 juin 1795; général de brigade, 28 octobre 1795; employé dans la 16e division militaire, mai 1796; réformé, 13 février 1797; membre du conseil d'administration de l'hôpital militaire de Bruxelles, 25 mai 1800; inspecteur de l'hôpital militaire de Lille, octobre 1806; inspecteur de l'hôpital militaire de Leyde, 19 mars 1812. Etait frère d'un membre de la Convention.

Source : Dictionnaire biographique des généraux et amiraux français de la Révolution et de l'Empire, de Georges Six.