Pierre Sardain, écuyer, sieur du Repaire, paroisse de Mouton, en Angoumois, du lieu de La Soutière, paroisse de Grenord, épousa, le 5 février 1698, Marie Rempnoulx, sa cousine au quatrième degré, paroisse de Saint-Sébastien de Chabanais (Registres de Chabanais), dont : 1° Catherine, baptisée le 15 mars 1700, mariée le 12 avril 1723, à Louis Taraud, fils de feu autre Louis, sieur de l'Isle, et de Françoise Le Preou, du bourg de Beaulieu, en Angumois ; 2° François, baptiséle 6 mars 1702 ; 3° Joseph, né le 24 octobre 1704 ; 4° Françoise, née le 7 septembre 1706, mariée, le 18 février 1727, à François Reynaud, docteur en médecine, fils de Pierre, conseiller du roi, et de Marie Maublanc, de la ville de Saint-Junien ; 5° Pierre-Joseph, baptisé le 30 juin 1714 ; 6° Marguerite, mariée, le 15 janvier 1719, à François Dupont, procureur fiscal de Chabanais, fils de Pierre-Isaac, docteur en médecine, lieutenant du maire dudit Chabanais, et de Marie de La Salmonie ; 7° Françoise, née en novembre 1720 ; autre Marguerite, mariée, en 1736, à Jean de Chevreuse.

Joseph Sardain, sieur de La Soutière, paroisse de Grenord, écuyer, épousa Renée-Catherine Nolin, dont : 1° Pierre-Victor, né le 6 mars 1736 ; 2° Pierre-Joseph, ecclésiastique.

Olivier Sardain, écuyer, sieur de Saint-Michel, du bourg de Mouton, en Angoumois, épousa Marie Valeteau, dont Pierre, qui suit.

Pierre Sardain, écuyer, sieur de Beauregard, épousa, à Chabanais, le 31 janvier 1717, Françoise Rempnoulx, fille de Jean, sieur de Villepaneix, conseiller du roi, juge-sénéchal de Chabanais et maire perpétuel de la meme ville, et de Marguerite de La Quintinie, dont : 1° Olivier, né le 24 février 1718 ; 2° Marie, née le 2 aout 1719 ; 3° autre Marie, née le 2 mai 1723 ; 4° Jean, né le 24 février 1724 ; 5° Marc, né le 18 octobre 1725 ; 6° autre Jean, né le 2 novembre 1727, à La Soutière, paroisse de Grenord.

Aubin Sardain, écuyer, paroisse de Grenord, épousa, en 1767, Adelaide-Marie-Alexandrine Vignon, paroisse de Saint-Médard, diocèse de Beauvais.

Source : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges, de Joseph Nadaud.