Le premier connu est Jean Duboys, sieur de La Borde, aussi jugesénéchal de Confolens, cité comme président de l'élection en 1715 et 1720. Sur l'acte de baptême de son petit - fils Jean Duclos, fils de Jacques sieur de Chez Tiphonet et de Catherine Duboys (né le 30/VIII/1720 ), il est appelé sieur de La Borderie, de même sur son acte de sépulture le 11/8/1727, à l'âge de 73 à 74 ans. En plus de ses charges de juge-sénéchal du comté de Confolens et de président de l'élection, il était également subdélégué de l'intendant de Poitiers. Sa veuve Catherine Babaud décéda le 17/X11/1757 à 91 ans. Lui succède son fils Jean-François Duboys de La Borde, installé en 1727 ou 172833 22/VIII/1738. Réception des lettres de provision de Joseph Duboys (11 C/1551). En 1749, Catherine de Bernon, veuve Duboys, résigne la charge de son époux pendant 12 ans, en attendant la majorité de son fils, à Jérôme Sardain, seigneur de Beauregard, qui reçoit ses lettres de provision le 21/0/1749 (11 C/1555). Joseph Duboys, second du nom, a donc dû être installé en 1761. Il meurt le 9/8/1771. Le 18/XII/1769, il résigne sa charge en faveur de son fils François (11 C/1571) qui reçoit ses lettres de provision le 20/11/1770 (11 C/1573). Il a été aussi recteur des pénitents blancs de Confolens. François Duboys de La Borde restera président jusqu'à sa mort, le 27/111/1789 à 46 ans. Ses biens, à ce moment, seront estimés à la somme de 56 547 L (11 C/1582). Il épousa le 15/11/1773 Anne d'Hugonneau, fille de Philippe sieur des Chivailles et de feue Marie Duclos.

Source : L'élection de Confolens (1714-1790), de Pierre Boulanger.