Saint-Laurent de Gorre.
M. Jean-Joseph Leynia, prêtre en 1730, curé en 1744, curé très zèlé, très régulier, mais fort avare, inquiet, processif et intéressé, mal propre dans sa maison, fort négligeant pour son église, en procès avec son seigneur.
Vicaire : M. J.-B. Lacroix, prêtre en 1752, vicaire en 1759, mince pour la capacité, fils d'un médecin de Rochechouard; l a deux autres frères vicaires, l'un à Chassenon, l'autre à Saint-Jean-de-Vayre : ils passent tous pour étre inquiets dans cette famille. Mme de Saint-Auvent s'intéresse pour eux.
Communians : 1.660.
Sénéchaussée : Limoges.
Patron : Monseigneur.
Seigneur : M. de Saint-Laurent.
Décimateurs : M. de Saint-Laurent est le principal.
Gentilshommes : M. de Saint-Laurent, M. du Soulier, M. de Ribeyreix, de la Feuillade.

Champaignac.
M. Pierre Besson, prêtre du diocèse de Clermont, prêtre en 1738, curé en 1745, bon curé; il demande à se rapprocher du côté de Bord sa patrie.
Vicaire : M. Gabriel Mandon de Forges, prêtre en 1754, vicaire en 1756, bon prêtre, talens fort médiocres.
Communians : 900.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Mme l'abbesse de la Règle.
Décimateurs : Mme l'abbesse.
Seigneur : Mmo de Vassay.
Gentilshommes : Point.

Gorre.
M. François Vignaud, prêtre en 1742, curé en 1760. Il a été curé dans le diocèse de Poitiers; bon sujet; je crois qu'il s'ennuie à Gorre quoiqu'il doive cette cure à la recommandation de la maison de Beaupoil.
Vicaire : Point.
Communians : 560.
Sénéchaussée : Limoges.
Patron : Le chapitre de Saint-Junien.
Décimateurs : M. de Saint-Martial.
Seigneur : La maison des Cars.
Gentilshommes : M. Beaupoil de Saint-Aulaire, M. de Brie de Soumaignac.

Oradour-sur-Vayres.
M. Pierre Soury, prêtre en 1744, curé en 1762; il a été cidevant curé de Champniers; très bon sujet, aimé et estimé dans son ancienne paroisse, fort désiré et demandé par la paroisse d Oradour où il n'a pas moins réussi; un maintien décent, de I'esprit et de l'éducation, du zéle et de la régularité pour ses onctions. Il est visiteur.
Vicaire : M. Laurent Brissaud, prêtre en 1761, vicaire en 1761, bon prêtre et bon caractère, talens médiocres.
Vicaire : M Jean Soury, prêtre en 1761, vicaire en 1762, frère du curé; bon prêtre, peu de talens et de capacité .
Communians : 2,000.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Seigneur : M. Dumanadaud.
Décimateurs : M. Parchiprêtre.
Gentilshommes : M. de Berny.

Cussac.
M. Jean Goursaud, prêtre en 1741, curé en 1751; il a eu une servante mal famée : bel homme, d'une belle figure; il a été autrefois garde du corps; talens médiocres.
Vicaire : M. Charles Nenert, prêtre en 1750, vicaire en 1762, bon prêtre, talens médiocres, caractère un peu simple; il a fait ses études au collège de Montaigu à Paris.
Communians : 1,000.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Seigneur : M. de Bermondet de Cromière.
Déeimateurs : M. le curé, M. de Bermondet, les dames de Boubon et Madame de Vassan.
Gentilshommes : M. de Bermondet de Cromière, M. Guilhot du Doucet.

Saint-Mathieu.
M. Martial Drouchaud, prêtre en 1755, curé en 1760, très bon sujet, fort régulier, bon théologien qui a fait de fort bonnes études; bon caractère, mais un peu inconstant.
Vicaire : Pierre Veyreton, prêtre en 1761, vicaire idem,
talens médiocres, bon prêtre, d'un caractère fort doux.
Communians : 1,300.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Seigneur : M. Guinguant de Saint-Matthieu.
Déeimateurs : M. le curé pour les 3/4, M. de Saint-Matthieu
pour 1/2 quart et M. de Mirabeau pour l'autre demi-quart.
Gentilshommes : Il n'y en a point actuellement.

Saint-Basile.
M. Pierre Jude, prêtre en 1715, curé en 1749, gros, vilain homme maussade, méprisé dans son canton de ses confreres et encore plus de ses habitans; moeurs suspectes; il a eu chez lui une servante qui est devenue grosse et qu'il a reprise après ses couches, sans qu'on ait pu le déterminer à la renvoyer; je ne scais si c'est la méme qu'il a encore, mais celle qu'il a n'est pas d'un âge compétent et je lui ai signiffié que s'il ne l'a pas renvoiée à la Saint-Jean, je ferai porter plainte par le promoteur contre lui. Il a eu des querelles très vives et des haines scandaleuses contre M. le curé de Saint-Jean de Vayres; enfin nuls talens.
Vicaire : Point.
Communians : 260.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Décimateurs : M. le curé et Madame de la Reille.
Seigneurs : M. Dumanadaud et M. de Bermondet.
Gentilshommes : Point.

Cheironnac.
M. Jean Longeau de Charbonnière, prêtre en 1743, curé en 1748, l'air un peu fou et égaré, d'une vivacité qui va jusqu'à la turbulance; esprit inquiet et brouillon qui s'est fait des querelles avec tout le monde, décrié et décréditè dans son canton; moeurs au moins équivoques et suspectes. Implacable dans sa vengeance et conservant une rancune irrémissible, il a eu un procès criminel avec M. Dupin de Chenonceau dans lequel on lui a fait les reproches les plus graves sur toutes sortes de matières. Il a été décrété de prise de corps et conduit dans les prisons de Guéret, où il a été conduit sur la revendication de l'official, par lequel il fut condamné à six mois de séminaire qu'il a fait aux Jacobins de Saint-Junien. Il a été renvoyé au surplus par le juge laïque de l'accusation du cas privilégié.
Vicaire : Point.
Communians : 650.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron: M. le prieur des Salles.
Décimateurs : Le curé, M. de Mirabeau et le chapitre de Saint-Junien.
Seigneur : M. de Mirabeau.
Gentilshommes : Point.

Les Salles.
M. Jean Dupré, prêtre en 1713, curé en 1743; il a été Carme déchaussé; il a passé un temps assés considérable à Pontichery, d'où il a rapporté de l'argent dont il s'est servi pour se faire transférer aux Salles, dont il est devenu curé. Ladite cure est très médiocre, mais il y a suppléé par les fonds qu'il y a placés en rentes constituées ou à fonds perdus. Il a de l'esprit et paroit assès considéré des curés voisins; au surplus, il lui reste toujours un petit vernis de moine dont il n'a pu se défaire.
Vicaire : Point.
Communians : 350.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : M. le prieur des Salles.
Décimateur : la.
Seigneur : Id.
Gentilshommes : M. Roux des Combes et M. des Roches de la Broussardie.

Maisonaix.
M. Jean de Lavaud, prêtre en 1745, curé en 1752, bon prêtre, bon curé, capable, mais d'un caractère un peu vif et singulier.
Vicaire : M. Louis Simon, absent, infirme, bon prêtre, talens médiocres.
Communians : 750.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Décimateurs : M. Delavogion, M. Dechateaurocher, M. le curé et le prieur clostral des Salles.
Seigneur: M. le comte de la Vogion.
Gentilshommes : M. Dulaux de Chateaurocher, M. Moussier de Saint-Etienne.

Maraval.
M. Michel Chaumette, prêtre en 1739, curé en 1747, bon prêtre, fort simple, aucun usage du monde, talens médiocres; sa vue paroit fort affectée; fort économe pour se procurer les moyens de faire des acquisitions; il en a déjà faites de considérables; il parle (mais d'une façon fort générale) de se démettre de sa cure; mais je pense que l'intérét l'y retiendra.
Vicaire : M. Joseph Teillet, prêtre en 1762, vicaire idem, bon prêtre, talens médiocres.
Communians : 700.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Seigneur : M. de Lambertie de Lachapelle.
Gentilshommes : M. de Lambertie, M. Deglerre, M. Demont-Fraboeuf, Mad. Delacroix de Fayolle, pauvre veuve qui auroit besoin d'étre aidée pour l'éducation de son fils; elle est soeur de M. le chevalier de Chateauneuf l'aveugle; le fils a 13 ans et très peu avancé.

La-Chapelle-Montbrandeix.
M. Jean Goursaud-Delimon, prêtre en 1741, curé en 1754, frère du curé de Cussac et du missionnaire , bon curé, d'un maintien décent. Je crois qu'il remplit bien ses fonctions.
Vicaire : Point.
Communians : 300.
Sénéchaussée : Limoges.
Patron : Monseigneur.
Décimateur : M. le Curé.
Seigneur : M. de Bourbon-Bussé.
Gentilshommes : Point.

Millaguet.
M. Etienne Ribière. prêtre en 1746, curé en 1754, bon prêtre, bon curé, talens et figure médiocres. La cure dépend du grand prieur d'Auvergne, mais elle est si petite qu'il a abandonné les dixmes au curé, qui n'a pas méme sa portion congrue, ce qui prouve que le pays est peu cultivé en fruits décimables.
Communians : 230.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : M. le grand prieur.
Décimateur : M. le curé.
Seigneur : M. le grand prieur.
Gentilshommes : Point.

Montbrun.
M. Pierre de Bruxelles, prêtre en 1751, curé en 1755, chicanneur de profession, l'esprit inquiet, escroc, empruntant de tout le monde et ne payant personne. Son avidité et son humeur inquiéte lui ont fait impétrer en cour de Rome la cure de Montbrun qui étoit sensée éteinte et réunie aux Jésuites depuis plus de cent ans. Le procès à ce sujet est encore pendant au grand Conseil. Quoiqu'il n'ait point encore d'arrest de récrèance en sa faveur, il s'est néanmoins mis en possession des dixmes, ce qui porte perte au prieuré d'Altavaux de plus de 800 livres,
Vicaire : Point.
Çommunians : 830.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Le prieur de Saint-Jean de Col.
Déeimateixrs : Le curé s'en est emparé.
Seigneur : M. Decagnai.
Gentilshommes : Id.

Pensol.
M. J.-B. de Labrunie, prêtre en 1752, curé en 1760, bon prêtre, bon curé, talens médiocres.
Vicaire : Point.
Communions : 300.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Monseigneur.
Décimateur : M. le curé.
Seigneur : M. Chapt de Laxion.
Gentilshommes : M. Puy du Fermigier.

Boubon.
M. Amand Fouquet, religieux de l'ordre de Fontevrault, prêtre en 1747, curé en 1762; il m'a paru fort médiocre et un sujet ordinaire. Je le crois bon garçon et assès prudent.
Vicaire . Point.
Communians : 86.
Sénéchaussée : Montmorillon.
Patron : Les religieuses de Boubon.
Décimateur : Id.
Seigneur : M. de Permangle.
Gentilshommes : Point.
Religieuses. — Communauté de l'ordre de Fontevraud d'environ 15 religieuses, y compris les soeurs converses. Elles sont presque toutes filles de condition, mais la rareté de l'argent et des vocations les obligeront de n'étre pas si difficiles sur le choix. La situation do cette maison est dans un très villain endroit. Elles ne sont ni riches ni pauvres. Je n'ai rien entendu dire contre leur régularité. Le curé est en méme temps leur aumônier et leur directeur; M. Robert, curé de Saint-Jean de Vayres, est un de leurs directeurs extraordinaires. Elles demandoient qu'on approuvat en cette qualité M. Morand, ancien curé de Javerdat, et je l'ai approuvé par provision.

Pageas.
M. Pierre Farne, prêtre en 1760, curé en 1763; il est bien jeune, mais il ne manque point de talens et a de bonnes dispositions pourvu qu'il ne se gâte pas.
Vicaire: M. François Montazaud, ci-devant Cordelier, renvoié au siècle en 1760 par un jugement de l'officialité. Il avoit joui chez ces religieux d'une bonne réputation et il l'a conservée dans l'état ecclésiastique. Il travaille bien et avec zéle dans cette paroisse; prêtre en 1751, vicaire en 1761.
Communians : 800.
Sénéchaussée : Limoges.
Patron : Monseigneur.
Décimateurs : M. le curé commandeur du Puybonnieux, les Bénédictins de Limoges et M. le curé du haut Chalus, etc.
Seigneur: M. de Bourbon-Bussé.
Gentilshommes : M. Coustin du Manadaud.

Dournazac.
M. Pierre Tarraud, prêtre en 1736, curé en 1741, bon prêtre, bon curé, talens médiocres, très dur d'oreille; il est en procès avec le prétendant à la cure de Montbrun qui jusqu'alors avoit fait partie de celle de Dournazac; et comme il n'y a rien de jugé sur ce procès, le service des deux paroisses en souffre, en ce qu'elles n'ont point de limites; les paroissiens suivant leurs intéréts, où qu'ils soient affectés, s'adressent indifféremment à l'un ou à l'autre; ce qui met une très grande confusion.
Vicaire : Point, attendu les contestations qui sont entre lui et le prétendant à la cure de Montbrun.
Communians : 700.
Sénéchaussée : Limoges.
Patron : Le prieur d'Atavault.
Décimateurs : Le prieur d'Atavault et M. de Campniac.
Seigneur : Le prieur et M. de Campniac.
Gentilshommes : M. Chouly de Permangle, M. de Campniac,
M. Dechaumont de Fouillon, M. Dejoubert de Beaufranc.

Source : Chartes, chroniques et mémoriaux pour servir à l'histoire de la Marche et du Limousin, d'Alfred Leroux.