Le 25 octobre 1779 le vicomte Marie-François-Honorine mourut à Paris, à l’âge de quarante-cinq ans. De son mariage avec dame Marie-Victorine Boucher naquirent trois enfants : 1° Armand-Constant, 2° Michelle-Marie, qui épousa le comte de Montagu-Lomagne ; 3° Agathe-Antoinette-Aimée, qui monrut à Paris, à l’âge de huit ans. Son corps, transporté à Rochechouart, fut enterré au Châtenet. Sur sa tombe était une plaque en marbre blanc qui portait cette inscription :

« Ci-gît Agathe-Antoinette-Aimée de Rochechouart-Pontville, fille chérie, éternel et digne objet des larmes de très haut et très puissant seigneur Louis-Francois-Marie-Honorine de Rochechouart-Pontville, vicomte de Rochechouart, etc., brigadier des armées du roi, chevalier de l‘ordre royal et militaire de Saint-Louis, et de très haute et très puissante dame Marie-Victorine Boucher, son épouse, née au château de Rochechouart le 5 février 1772, morte à Paris le 13 avril 1779. O quelle fleur la mort a moissonnée ! »

Avec l‘autorisation de M. le comte de Montagu, nous avons l’année dernière, déposé ce marbre au Musée.

Armand-Constant, dernier vicomte de Rochechouart et le dernier de la famille de Rochechouart-Pontville. — Il était, en 1788, capitaine au régiment d‘Artois-dragon-infanterie, et se trouvait dans les camps au moment de la révolution de 89. Ses titrés étaient : vicomte de Rochechouart, comte et baron des Bâtiments, comte de Bridiers, baron de Rhodes et de Gros, seigneur de Chaillac et de Saillac, etc.

Source : Rochechouart, de l'abbé Duléry.