Filles de la Foi ou dames de l'Union chrétienne (12 mai 1790).

Choristes.

Jeanne d'Escravayat de la Barrière, supérieure, née à Saint-Martial de Busserolles (Dordogne ?) 11 nov. 1725.

Marie-Anne Birot de Brouzède, assistante, née à Angoulême 14 juin 1725, † à Saint-Pierre d'Angoulême 27 fév. 1807.

Françoise-Marie Dumas, maîtresse des novices, née à Angoulême 7 oct. 1738, prof. 1er juin 1764, † à Saint-Pierre d'Angoulême 21 déc. 1809.

Anne Normand de Garat, assistante, née à Garat 24 mars 1730, † à Saint-Pierre d'Angoulême 31 mai 1810.

Louise de Châteaubrun, dépositaire.

Louise Guillaume, née à Angouiême 22 fév. 1743.

Marie Gautier, prof 4 avril 1736.

Jeanne Montaxier, née 21 oct. 1734, prof. 20 mars 1758. Se fixe à Sigogne après la dispersion.

Gabrielle Lamy du Chatenet, née 10 nov. 1743, prof. 28 juin.

Marie Lériget, née à Montbron 18 mars 1748, prof. 23 juin.

Catherine Barbot de la Trésorière, née à Angoulême 22 janvier 1737, prof. 27 mars 1770.

Marie-Dorothée Laroussie de la Pouyade, née 16 avril 1754, prof. 9 mars 1776.

Marie Chaigneau, née 14 janvier 1751, prof. 28 juillet 1777.

Françoise Péchillon, née à Angoui=lême, fille de Louis Péchillon, procureur, et de Françoise Péchillon, 18 avril 1756, prof. 20 mai 1778, † Angoulême 23 mars 1798.

Catherine Durousseau de Lagrange, née à Montbron 4 mars 1760, prof. 26 janvier 1782.

Françoise Frugier, née à Angouiême 23 oct. 1765, prof. 4 août 1787.

Converses.

Anne Couraud, née avant 1733, prof. 23 juin 1759.

Jeanne Merceron, née 10 août 1738 à Saint Paul d'Angoulême, prof. 18 mai 1761.

Renée-Anne David, née à Marval en Poitou (sic) vers 1717, fille de Pierre David et d'Anne Gustal, prof. 27 juillet 1745, † à l'hospice d'Angoulême 7 nov. 1794, à 77 ans.

Source : Le clergé charentais pendant la Révolution, de l'abbé Blanchet.