Isaac Laisné de Nanclas, seigneur de Gondeville.

Il étoit ancien capitaine d'infanterie, & réformé, lorsqu'on le remplaça capitaine dans le régiment de Jonzac, depuis S. Maure, (aujourd'hui Beauvoisis) lors de son rétablissement, par commission du 12. Juillet 1667. Passé avec son régiment en Candie en 1669. il se distingua particuliérement à la sortie du 25 juin ; il y fut blessé, & revint en France avec les troupes au mois d'octobre suivant. Il se trouva en 1672, à tous les sièges que le roi fit en personne. Il combattit à Seneff en 1674. Devint major de son régiment, par brevet du 25 avril 1678.

Major général de l'infanterie, par brevet du 24 mars 1684. il servit en cette qualité à l'armée du Roussillon sous le maréchal de Bellefonds, fit tout le détail du siège de Gironne qu'on enleva d'assaut & qu'on rendit sur le champ ; & devint lieutenant-colonel de son régiment, par commission du 28 octobre de la même année.

Brigadier, par brevet du 10 mars 1690. il servit à l'armée d'Allemagne sous Monseigneur & le maréchal de Lorges la même année : sous le maréchal de Lorges en 1691. On l'employa brigadier sur les côtes de Normandie en 1692. il quitta alors son régiment, & fut employé pendant l'hiver en Alsace, par ordre du 29 octobre.

Employé à l'armée de Catalogne, par lettres du 27 avril 1693. il servit au siège & à la prise de Roses. A la même armée en 1694. il combattit avec valeur au passage du Ter où les Espagnols furent forcés : il se distingua au siège & à l'assaut des ville & château de Palamos; il en obtint le gouvernement, par provisions du 28. Juin, On le fit inspecteur général de l'infanterie, par commission du 21 décembre.

Maréchal de camp, par brevet du 3 janvier 1696. il continua d'être employé à l'armée de Catalogne sous le duc de Vendôme. Il quita Palamos en 1697. pour servir au siège de Barcelone : après la prise de cette place on le nomma pour y commander en l'absence du comte de Coigny, par commission du 4 septembre. Cette place ayant été rendue à la paix, on lui donna le gouvernement du Mont-Louis, par provisions du 23 février 1701. Il se démit de son inspection au mois d'avril 1703. On le créa lieutenant général des armées du roi, par pouvoir du 26 octobre 1704. il mourut peu après.

Source : Les lieutenants généraux des armées du roi, depuis la création de cette charge en 1621, jusqu'au règne de Louis XV, de Claude Herissant.