Angely-de-la-Salle (Antoine), baptisé, le 6 fevrier 1766, dans l'église paroissiale de S.-Denis de Lichères, au diocèse d'Angoulême, fils de François Angely, écuyer, seigneur de la Salle, et d'Elisabeth Richard ; obtint, le 7 août 1782, de M. Chérin, père, le certificat de noblesse requis pour le service militaire.

Chapiteau-de-Raimondias (Charles de), né le 8 août 1764, et baptisé le même jour dans l'église paroissiale de S.-Maurice de Mainzac, au diocèse d'Angoulême, fils de Salomon Chapiteau, chevalier, seigneur de Raimondias, et de dame Thérèse de Rousseau de Chabrol ; obtint, le 12 juin 1784, de M. Chérin, père, le certificat de noblesse requis pour le service militaire.

Cherade-de-Montbron (Étienne-Pierre de), né le 24 janvier 1762, ondoyé le même jour dans la chapelle du château de la Forest-d'Orthe, et a reçu, le 7 août 1765, le supplément des cérémonies du baptême dans l'église paroissiale de Grassat, au diocèse d'Angoulême ; fils d'Adrien-Alexandre de Cherade, chevalier, comte de Montbron, seigneur de Clervaux, de Marthon de Thieré, et d'Elisabeth le Meusnier du Raix ; obtint, le 9 août 1783, de M. Chérin, père, le certificat de noblesse requis pour le service militaire.

Crozant-de-Rivières (Sébastien-François de), né le 24 mai 1770, et baptisé le lendemain dans l'église paroissiale de S.-Cybar de la ville de Rochefoucault, au diocèse d'Angoulême, fils de Maximilien de Crozant, chevalier, seigneur de Rivières et de Chastelard, et d'Anne-Marguerite, aliàs Anne Normand de Garat de la Tranchade. — (Jean-François de), frère du précédent, né le 18 janvier 1773, et baptisé le même jour dans la même église ; les deux frères ont obtenu, le 12 janvier 1782, de M. Chérin, père, le certificat de noblesse requis pour le service militaire.

Lau-de-Lage (Henri du), né le 21 octobre 1764, et baptisé le même jour dans l'église paroissiale de S.-Saturnin de Cellette, au diocèse d'Angoulême, fils de Henri du Lau de Lage, écuyer, sieur de Lage, et de Jeanne de Lord ; obtint, le 18 septembre 1781, de M. Chérin, père, le certificat de noblesse requis pour le service militaire.

Vassoigne-de-Beauchamp (Elie de), né le 26 mars 1769, et baptisé le 30 suivant dans l'église paroissiale de Grassac, au diocèse d'Angoulême, fils de Pierre de Vassoigne, chevalier, seigneur de la Brachenie, de Beauchamp, le Mas, Maillaguet, et de Marie-Claude Prevost de Sansac de Touchimbert ; a obtenu, le 7 août 1784, de M. Chérin, père, le certificat de noblesse requis pour le service militaire.

Source : Recueil de certificats de noblesse délivrés par Chérin, de Louis Foy.