Élie-Grégoire Eyriaud est un frère jésuite, prêtre et professeur de théologie au collège de Limoges, fils de Isaac-François Eyriaud de Mancy, consul de Périgueux, et Denise Copperie. Il est né au village de La Tricherie, paroisse du Moustier-Ferrier, diocèse de Limoges et province du Périgord, le 31 juillet 1722. Il réalise sa profession des quatre vœux au collège de Saintes en 1755. Le 21 mars 1779, il fait l'acquisition du repaire noble des Izards, paroisse de Chamiers, cédé par Jean-Baptiste du Lau d'Allemans, maréchal de camp des armées du roi. L'abbé Eyriaud est nommé chanoine du chapitre cathédral de Périgueux en 1780. Dans son serment, il promet conformément aux édits de novembre 1764 et de juin 1778, de maintenir et professer constamment les libertés de l'église gallicane, et notamment les quatre articles de la déclaration du clergé de France de 1682. Le 14 juin 1788, il est présent à l'assemblée extraordinaire du chapitre. Il décède le 12 octobre 1797, âgé de 75 ans, dans la ville de Périgueux. Il avait été déporté et son domaine de Chamiers saisi par les révolutionnnaires en 1794.

Source : Généalogie Charente Périgord.