Henri-Auguste-Olivier de Malet, dit le marquis de Malet, est né le 25 mai 1809 à Paris et décédé le 28 juillet 1882 à Angoulême (Charente).

- Fils de Charles-François de Malet (1761-1840), dit le baron de Malet, et sa femme Anne-Françoise-Laure Vatebois du Mets de Ferrières.

- Colonel d'artillerie, vice-président de l'Union des Syndicats agricoles du Périgord et du Limousin, grand propriétaire terrien.

- Deux mariages, avec Simone-Marie-Guilhemine Hurault de Vibraye, le 16 mai 1838 à Bazoches (Nièvre), sans postérité, puis avec Louise-Marie-Elisabeth de Blocquel de Croix de Wismes, le 17 juin 1847 à Chaville (Hauts-de-Seine), dont un fils unique : Guillaume-François-Victor-Jean de Malet (1848-1922), dit le marquis de Malet, élève de l'École polytechnique, colonel au 21e régiment d'artillerie à Angoulême, directeur de l'école d'artillerie de Brest.

- Conseiller général pour le canton de Bussière-Badil de 1856 jusqu'à son décès, il est notamment responsable de la construction de l'important château de Puycharnaud à Saint-Estèphe (Dordogne) dans la seconde moitié du XIXe siècle. Sa seconde femme est une héritière de Claude-Louis-Gabriel de La Ramière (1728-1789), son grand-père maternel, dernier seigneur de Puycharnaud, marquis de Saint-Estèphe et baron de Nontron.

________

T2eC16J