M. Dujarric-Descombes nous apporte l'extrait d'un acte authentique qui confirme les renseignements donnés par Chevalier de Cablanc et Pierre de Bessot sur la mort tragique de Jean de Labrousse, sieur de Brognac, conseiller du roi et son vice sénéchal au pays de Périgord.

C'est l'inventaire fait à Périgueux le 25 février 1638 par Me Magot, notaire royal, à la requête de la veuve, demoiselle Narde Vidal, « laquelle, expose le notaire, nous a dict et représenté que led. feu sr de Broignac auroit esté le septiesme de janvier dernier proditoyrement tué et assassiné au lieu appelé de La Papussonne, paroisse de Breuilh, par plusieurs voleurs et autres personnes de mauvaise vie, ainsin qu'il conduisoit prisonnier ès prisons de la présent ville, sellon le deub de sa charge, avec aulcuns de ses archiers, le feu nommé Jean Pinel, qui avoit voulu souslever de nouveau le peuple, qu'est la cause que led. feu sr de Broignac seroit décédé. »

La fille de l'infortuné magistrat, Françoise de Labrousse, devait épouser, par contrat du 10 novembre 1640, Pierre-Jean Chancel, sr de La Grange, avocat en la cour de parlement de Bordeaux, et elle devint aussi la grand'mère du poètre Lagrange-Chancel.

(Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, 1897)