Les fermiers, sous-fermiers ou régisseurs du domaine de Châteauneuf payeront aux nommés Couillebaud dit Bellegarde, maître menuisier ; Pierre Badaillard, dit Angoumois, maître serrurier ; Michel Thomas, charpentier, et Pierre Méritier, cordier, tous habitants de cette ville.

Audit Couillebaud,
• Pour avoir raccommodé quatre couchettes pour les prisonniers.... 3 L. 12 s.
• Six linteaux en chêne, une livre ; clous, une livre cinq sous ;
• Fourniture et façon d’un siège pour la question ordinaire et extraordinaire....
• Fourniture et façon de deux paires de brodequins de bois de noyer, huit coins de même bois et trois baguettes de même bois, quinze livres.... 15 L.

Audit Badaillard,
• Pour avoir mis les fers le 13 décembre dernier aux nommés Jean Boutin, Jean Charbonnaud, Jean Dexmier, Jean Possen père, Jean Possen fils aîné, Jean Possen fils cadet, Jean Ferrand, Pierre Pierre, Jacques Galand père, et Guillaume Galand fils, tous accusés prisonniers ès-prisons de ce siège, et pour façon de dix goupillons, cinq livres ci.... 5 L.
• Façon et fourniture de cinq boucles de fer tant pour soutenir le siège de la question que pour attacher les bras des condamnés, trois livres quinze sols.... 3 L. 15 s.
• Façon et fourniture d’une paire de fers pesant neuf livres, trois livres douze sols.... 3 L. 12s.
• Façon et fourniture d’un lien de fer pour l’échelle de la potence, quinze sols.... 15s.
• Façon et fourniture d’acier à une pince pour faire les trous pour les deux potences, dix sols.... 10 s.
• Pour avoir ôté les fers, le 31 décembre dernier, aux nommés Jean Charbonnaud et Jean Dexmier avant la question, à Jean Boutin avant son exécution.
• Pour avoir ôté les fers le 2 du présent mois auxdits Jean Possen père, etc., lorsqu’ils ont été mis ès-mains du messager d’Angoulême pour les conduire dans les prisons de la conciergerie du Palais à Paris, une livre quinze sols.... 1L. 15 s.

Audit Thomas,
• Pour fourniture et façon de deux potences de bois chêne, dont une à deux branches, trente-cinq livres.... 35 L.
• Fourniture et façon d’une échelle en bois de chêne de quinze pieds de haut pour les deux potences, huit livres.... 8 L.
• Fourniture et façon de 16 piquets pour soutenir les deux potences, trois livres....... 3 L.
• Fourniture et façon d’une membrière traversant ladite potence à deux branches et du lien de revers, trois livres.... 3 L.    

Audit Meritier,
• Pour fourniture de chanvre très raffiné et façon de cinq livres de cordes, tant pour la question ordinaire et extraordinaire que pour pendre Charbonnaud, Dexmier et Boutin, sept livres dix sols.... 7 L. 10 s.

Lesquelles sommes accumulées forment celle de cent dix livres neuf sols, bon à payer le 12 janvier 1779.

Signé, Menault, procureur du roi.

Reçu de M. Tabuteau, fermier de Châteauneuf, la somme de 110 livres 9 sols, 12 janvier 1779.

Signé, Michel Thomas, tant pour moi que pour les ci-dessus énoncés qui ont reçu leur part.

Les fermiers, sous-fermiers ou régisseurs du domaine de Châteauneuf payeront à Jean Roch, exécuteur de la haute justice à Angoulême, la somme de 45 livres pour avoir mis à exécution l’arrêt du parlement du 11 mars dernier, envers Pierre Pierre, dit Penillard, Jean Possen fils cadet, et Françoise Rousseau, veuve de Jean Boutin, dit Cadet, par lequel ils ont été condamnés, savoir : ledit Pierre Pierre, dit Penillard, à être battu et fustigé nud de verges et flétri d’un fer chaud en forme de trois lettres G. A. L., et ledit Possen fils cadet et ladite Françoise Rousseau à être aussi battus et fustigés de verges et flétris chacun d’un fer chaud en forme de la lettre V, pour raison de quoi ledit exécuteur s’est rendu hier de la ville d’Angoulême avec son domestique et est parti aujourd’hui de cette ville de Châteauneuf, de sorte qu’il lui sera passé, pour lui et son domestique pour transport pour les deux jours la somme de 18 livres faisant en total 63 livres.

Fait à Châteauneuf, le 3 mai 1775.

Menault, procureur du roi ; Guillot, juge-prévôt.

Les fermiers du domaine de Châteauneuf payeront au sieur Coupron, brigadier de la maréchaussée à la résidence de Barbezieux, la somme de 6 livres pour avoir assisté avec un cavalier de sa brigade à l’exécution qui s’est faite cejourd’hui de Jean Dexmier et Charbonnaud condamnés à être pendus ensemble ; de 5 livres pour ledit cavalier.

Fait à Châteauneuf, le 31 décembre 1778.

Signé Menault, procureur du roi ; Guillot, juge-prévôt.

Source : La Charente révolutionnaire, de Victor Bujeaud.